Comment avoir des résultats hors-normes ?

Entrepreneuriat

Fonder une entreprise, développer une expertise, créer un service - Si l'on tend vers une certaine liberté financière, l'entrepreneuriat représente l'unique carte disponible dans cette société.

L'art d'entreprendre

Tome I

« Nous allons toujours trop loin pour ceux qui vont nulle part. »

As-tu déjà pensé à entreprendre ? D’être à ton compte, d’être indépendant et de réaliser le projet qui te tient à cœur ?

Trop dangereux me diras-tu ? Le risque de perdre la sécurité de l’emploi, le risque d’avoir des revenus qui fluctuent, le risque d’échouer...

Pourtant relever les défis de l’entrepreneuriat peut s’avérer magique et les points positifs sont nombreux. Au lieu de te résigner à subir une vie qui ne te correspond pas, ne serait-il pas temps de provoquer le changement ?

Entreprendre : l’ère du 21e siècle

Comme notre société, l’entrepreneuriat a considérablement évolué au fil des années et des décennies... Un monde qui évolue est un monde plein d’opportunités. Et les opportunités au 21e siècle ce n’est pas ce qui manque !

Que ce soit les nouvelles technologies, nos habitudes, nos modes de consommation ou encore notre rapport à l’argent : tout se transforme.

Voyager dans tous les pays du monde en quelques heures, accéder à des milliards d’informations en quelques clics, communiquer à distance grâce à nos smartphones, apprendre ce que l’on souhaite en vidéo ou encore pouvoir générer de l’argent directement sur le web…

Tout autant de nouveautés qui n’existaient pas quelques années auparavant. Notre monde nous offre aujourd’hui un nombre incalculable de possibilités. Toutes ces évolutions sont le fruit de personnes visionnaires ayant saisi les opportunités qu’elles avaient perçues.

Aujourd’hui, nous devons garder à l’esprit que nous vivons l’une des époques les plus sécurisées et des plus agréables avec un lot infini d’opportunités. Entreprendre est une course contre la montre durant laquelle nous devons inventer les moyens de demain et devons sans cesse nous adapter.

Le meilleur moyen de prévoir le futur, c’est de le créer.

Les types d’entrepreneurs

Nos modes de vie changent à vitesse grand V. Certains rêves de liberté, d’aventure et de voyages. D’autres, de liberté financière et de création d’entreprise à succès. Les plus grands rêveurs, eux, visualisent les deux en même temps.

Qu’on se le dise ! La meilleure alternative au salariat traditionnel c’est la création d’entreprise. Et sans le moindre doute, c’est le moyen le plus concret pour devenir libre.

De nos jours, créer une société ou démarrer une activité de micro-entreprise est relativement simple. Il existe autant de domaines d’activités que de types de personnalités. Les possibilités sont vastes et l’entrepreneuriat prend diverses formes :

• Investisseur :

L’investisseur est un entrepreneur qui investit dans un ou plusieurs domaines d’activités : immobilier, marchés financiers, start-up...

• Création d’entreprise :

Une idée, un projet et une création d’entreprise. Que ce soit pour une marque de vêtements, un produit technologique innovant ou une boulangerie, un restaurant, un coworking, un healthy bar... La création d’entreprise répond à l’ensemble de ces besoins.

• Infopreneur :

Cet entrepreneur a créé son business exclusivement grâce à l’utilisation d’internet au travers de formations, services, consulting, audit… Ce type d’entrepreneuriat requiert généralement des connaissances assez poussées en marketing digital et nécessite la maîtrise d’outils de développement. Ils sont parfois surnommés les solopreneurs.

• Freelance :

Cette personne indépendante a construit son business sur une connaissance, un savoir ou une compétence qu’elle met à profit : graphisme, rédaction, voix off, vidéaste, assistant…

Bien évidemment, la frontière est très mince et bien souvent un entrepreneur pourra intégrer plusieurs catégories et même en créer de nouvelles. Il est important de garder à l’esprit que l’entrepreneuriat ne désigne pas à proprement parler un métier ou un statut juridique, mais bel et bien un état d’esprit !

Le terme “Entrepreneur” définit un être ayant un sens profond du monde des affaires à la recherche constante d’opportunités tout en imaginant le monde de demain ou du moins de ce qu’il peut lui apporter. C’est une vision de la vie !

Très souvent, c’est une personne qui n’apprécie pas l’autorité, parfois indomptable, mettant ses compétences, sa réflexion et son savoir au service de ses idées, de sa liberté et du monde.

C’était mieux avant...

Certains diront qu’avec l’émergence d’internet nous vivons la meilleure époque pour entreprendre... D’autres pensent au contraire que c’était mieux avant. Sans le moindre doute, il y avait de réels avantages à entreprendre 50 ans auparavant. Mais nous en avons encore plus aujourd’hui !

En réalité, chaque époque a son lot d’avantages et d’inconvénients. Dans la vie, tout n’est pas blanc ou noir, tout est nuancé ! Vivre avec son temps est indispensable.

Au vu des nombreuses opportunités qui s’offrent à nous, mieux vaut ne pas perdre son temps à imaginer une époque révolue au risque de rater celle présente.

De (trop) nombreuses opportunités

Aujourd’hui, il existe de très nombreuses opportunités que nous ne sommes pas en mesure de percevoir. Prenons l’exemple d’AirBnB, Snapchat, Instagram ou Shapr… Comment ont-ils eu cette idée si simple qui cartonne ? Et surtout, pourquoi n’y as-tu pas pensé ?

Toutes ces starts-up ont été créées au 21e siècle, dans une ère où tout semble saturé et dans laquelle les gens te conseilleront de ne pas te lancer. Et pourtant ! Tu connais la suite…

Tu obtiendras peu d’encouragements de ton entourage en suivant cette voie qu’est l’entrepreneuriat, mais crois en toi et en ton idée et tu y arriveras peut-être.

Toutes les idées sont prises...

Beaucoup pensent que de nombreux marchés sont saturés. À première vue ce n’est pas faux ! Mais rien n’empêche pour autant de voir émerger de nouvelles sociétés à succès. Certains osent et passent d’une simple idée à une entreprise valorisée à plusieurs millions d’euros. Il faut alors se poser la question suivante :

Quelles sont les occasions qui se présentent à moi et que je ne perçois pas encore ?

Réussite, idées et innovation

« C’était plus facile avant », « Entreprendre c’était possible... mais plus maintenant ! », « Il est trop dur d’inventer de nouveaux concepts », « Toutes les idées sont déjà prises », « Je n’ai pas la bonne idée pour démarrer une société ».

Dans l’inconscient collectif, une large majorité pense que l’entrepreneur est une personne ayant eu le regard tourné vers l’horizon lors d’un coucher de soleil quand soudain, un éclair de génie traversa son esprit lui apportant ainsi l’idée du siècle.

Ceci cher Esprit Libre, est un mythe !

Le mythe de l’entrepreneur, le mythe de la réussite facile, le mythe de l’idée du siècle… Le mythe plaît et procure de l’admiration.

Il permet de faire une différence entre ceux qui ont des idées et les autres. C’est le mythe qui supprime la responsabilité de notre situation actuelle.

Alors oui ! Si tu n’as pas d’idée innovante, tu ne peux pas vraiment entreprendre, mais 90% des entrepreneurs n’ont pas développé de société à la suite d’une idée révolutionnaire.

Beaucoup cherchent ce qui existe déjà et qui pourrait être amélioré.

Réinventer la roue ?

Deliveroo, Uber, Kayak, Podia... Ces différentes sociétés démontrent qu’il ne faut pas forcément réinventer la roue. Tu peux très bien améliorer une solution existante en apportant une innovation qui vient combler un problème.

Apporte de la valeur aux gens et cherche constamment à trouver la solution à un problème récurrent rencontré par de nombreux êtres humains. Steve Jobs adorait cette citation de Picasso :

« Les bons artistes copient, les grands artistes volent. »

Tu ne pourras rien inventer de toutes pièces, c’est une certitude ! Toute idée qui émerge dans ton esprit a déjà émergée dans l’esprit de quelqu’un d’autre. Ce qui fait la différence, c’est l’action et la manière dont tu vas mettre en place cette idée. Inspire-toi de ce qui existe déjà et trouve le moyen de l’améliorer en y ajoutant ta propre touche de créativité.

Success Stories

Développe une vision d’opportunités et deviens visionnaire ! Depuis les années 2000 : Instagram, Facebook, Netflix, AirBnb, Snaphat, WhatsApp, Slack, Groupon, YouTube, Spotify, Sharp, Leboncoin...

Ces sociétés ont su révolutionner les usages des consommateurs en innovant dans une ère où tout semble saturé. Depuis l’arrivée de ces mastodontes de l’entrepreneuriat, le monde s’est transformé et ne cesse d’évoluer.  Ces nouvelles évolutions sont aujourd’hui ancrées dans notre mode de vie.

Tu dois garder à l’esprit qu’une entreprise qui triomphe tient en général son succès de par la qualité de son innovation et l’état d’esprit avec laquelle elle est développée.

Quotidiennement, analyse les habitudes des consommateurs et étudie tout ce qui pourrait être simplifié d’une manière ou d’une autre.

L'art de la questiologie

Les questions sont essentielles pour grandir et évoluer. Enfant nous en posions souvent et pour cause, c’est par ce processus que notre vision du monde se construit et que notre curiosité naturelle se développe. Une fois adulte, il ne faut pas oublier cette habitude.

Poser des questions permet d’apprendre continuellement de nouvelles choses et de nous éveiller pour en apprendre toujours plus.

Nous pouvons alors poser des questions aux personnes que l’on rencontre et en tirer une source de savoir.

Mais se poser des questions à soi est encore plus puissant. Cela ouvre une source de connaissances intarissables...

Un homme qui ne se pose pas de questions consciemment est semblable à un pilote qui ne sait pas lire les instruments de vol.

Les questions posées à soi-même sont semblables à un éclair venant frapper le sol, apportant ainsi une source d’énergie fulgurante.

En une fraction de seconde, elles ouvrent une brèche à travers laquelle une source de savoir peut être reçue par notre conscience.

L’art de se poser les bonnes questions

Un être qui apprend à se poser des questions pertinentes et à formuler précisément sa demande aura donc un avantage considérable sur autrui puisqu’il développera la capacité de percevoir des solutions auxquelles il n’avait jamais pensé. Se poser des questions, c’est prendre le temps de réfléchir et de laisser arriver les solutions et les idées qui viennent à nous.

Trouver une idée innovante

Nous l’avons vu, l’idée ne fait pas tout. Tu peux très bien entreprendre un projet sans idée révolutionnaire et réussir à impacter positivement la vie de milliers de personnes.

Toutefois, il ne faut pas déformer cette information... Les idées sont importantes, elles sont les fondations de toutes actions. Sans idée, nous n’irions nulle part. Autant dans notre vie personnelle que professionnelle, apprendre à se poser les bonnes questions et prendre le temps de pouvoir y trouver des réponses est essentiel.

Les questions à se poser pour trouver des idées !

Pour trouver des idées innovantes, il faut donc prendre le temps de se poser des questions inspirantes. Et pour cela, nous te partageons une liste de six questions pertinentes qui permettent de recevoir des inspirations profondes et des idées novatrices :

  • En quoi puis-je faciliter la vie des gens ?
  • Comment puis-je rendre le monde plus facile ?
  • Quelles sont les plus grandes frustrations des gens ?
  • Quels sont les problèmes que les gens rencontrent ?
  • Ce problème est-il rencontré par une majorité ?
  • Comment puis-je apporter une solution à ce problème ?

Slasheurs & multipotentiels - Qui sont-ils ?

« La multipotentialité est un terme éducatif et psychologique qui se réfère à la capacité d’une personne d’exceller dans deux ou plusieurs domaines  ».

Les slasheurs ou multipotentiels représentent aujourd’hui une infime minorité de la population. Bien que ce terme soit en plein boom, trop de multipotentiels ignorent cette particularité qui les rend uniques.

Souvent ambitieux, créatif et curieux, le multipotentiel ou slasheur aime apprendre, découvrir et expérimenter de nouvelles compétences.

Il cumule souvent les passions, les jobs et même les centres d’intérêt. Son câblage neuronal est différent et le rend unique. Il est souvent identifié comme « machine a idée ».

Le multipotentiel

Contrairement au spécialiste qui est centré sur un seul domaine qu’il maîtrise, les centres d’intérêt du multipotentiel se portent sur plusieurs domaines.

La motivation d’un multipotentiel n’est pas d’approfondir un domaine mais d’exceller par goût pour l’apprentissage, par curiosité et par besoin de découvrir de nouvelles choses.

Exceller rapidement dans un domaine fait parti de sa tendance naturelle. Dès lors que ses compétences deviennent satisfaisantes, il perd tout intérêt pour cette discipline et cherche à nouveau un autre domaine passionnant.

Souvent bon en tout et « excellent en rien » il a besoin de toucher à tout pour être épanoui, créatif et innovant. C’est à l’intersection de ses passions qu’il est capable de créer des ponts entre les diverses disciplines qu’il a abordées.

C’est à ce moment que son pouvoir d’innovation se concrétise !

Avantages contre-productif ?

Le multipotentiel «débutant» est souvent perdu dans ses idées - dispersé dans plein de projets. Il manque cruellement de méthodes, de discipline et de focus.

Il est souvent atteint par le syndrome de l’objet brillant et a du mal à prendre des décisions.

En quête de sens, il est à la recherche d’une activité qui lui correspond, adaptée à ce qu’il aime et en lien avec ses passions. Souvent, il devra se tourner vers l’entrepreneuriat pour créer un métier sur-mesure et innover.

Être multipotentiel est une chance mais il faut dompter cette force au risque qu’elle soit contre-productive !

C’est pourquoi le slasheur a besoin d’être guidé, soutenu et entrainé. Il aura accès à une capacité de création, d’innovation et de créativité monumentale.

On l’a vu, le monde change et la société évolue. C’est un luxe de maîtriser plusieurs domaines. D’avoir la capacité de s’adapter, swicher et apporter une innovation en liant les domaines qui nous passionnent.

En coaching j’ai remarqué que les entrepreneurs des temps modernes doivent continuellement apprendre, être multitâches et toucher à tout pour développer leur activité.

Nous percevons ainsi que le système de pensée du slasheur est une caractéristique innée et fondamentale pour être un  « Entrepreneur ».

Es-tu multipotentiel ?

  • Tu es créatif.
  • Tu es très curieux.
  • Tu aimes apprendre.
  • Tu aimes la nouveauté.
  • Tu te disperses souvent.
  • Tu manques d’organisation.
  • Tu as du mal à faire des choix.
  • Tu as déjà eu plusieurs passions.
  • Tu adores réfléchir et trouver des idées.
  • Tu adores démarrer de nouveaux projets.
  • Tu cumules différents livres, séries et projets.
  • Tu vies des cycles de « découverte > passion >
  • maîtrise > ennui > désintérêt ».

L’entrepreneur Holistique

Il est essentiel pour tout entrepreneur conscient et responsable de sa vie de comprendre certains aspects de la spiritualité. L’appellation “Holistique” signifie prendre en totalité. Que ce soit sur le plan mental, émotionnel ou spirituel, il est important de reconnaître les différentes parties de notre vie et de ce qui nous compose.

Ainsi, toute personne souhaitant devenir un esprit libre et un entrepreneur à succès, devra tôt ou tard, prendre en considération ces différentes parties d’elle-même en travaillant sur ces trois aspects simultanément.

Ce n’est que de cette manière que nous pouvons évoluer en accord avec nos aspirations profondes. Sans cela, il te sera difficile d’atteindre ce que tu souhaites ou alors au détriment de ta vie...

Nous sommes les entrepreneurs de notre vie !

Bien que nous n’ayons pas tous la fibre entrepreneuriale et la psychologie qui y est associée, nous sommes pourtant tous bel et bien les entrepreneurs de notre vie.

Peu importe ton passé, peu importe tes actions présentes, nous sommes tous à chaque instant les pilotes de notre vie ! Même si tu ne développes pas de société ou d’activité, tu es indéniablement en tant qu’être humain aux commandes de tes actions et de ta destinée.

« Sans destination il n’est pas de destinée ».

Il est nécessaire de comprendre que pour toutes vies, emprunter un ou plusieurs chemins est nécessaire pour atteindre sa destinée. De mon point de vue, le destin s’il existe, serait une destination, un but idéal de notre existence et de notre mission de vie. Mais comme tout objectif, si la rectitude et la persévérance ne suivent pas, il peut être raté...

100% Responsable

La plupart des gens subissent leur vie et ne la vivent pas. Les gens négatifs se plaignent constamment. Ils accusent la crise, des temps difficiles, le gouvernement, leur patron.

Se plaindre sans cesse, c’est perdre le contrôle de sa vie et laisser une autre personne décider à sa place.

Pour vivre la vie de tes rêves, tu dois en prendre le contrôle. Si les choses ne te conviennent pas, tu es la seule  personne qui peut les changer.

DÉCIDER est le maître mot ! Arrêter de se plaindre est primordial pour ne pas permettre aux autres de prendre le dessus sur ta vie.

Nous sommes le résultat de nos choix. Plaisant ou non, ce qui t’arrive est déterminé par les choix que tu as fait. Quotidiennement, nous faisons des choix…

Aussi anodins qu’ils puissent paraître,  ces choix déterminent tes habitudes, tes actions, tes résultats et donc ta vie entière.

Chaque choix est une opportunité d’incarner celui que tu rêves de devenir.

Conscience de l’entrepreneur

Aujourd’hui, peu accordent de l’importance à la spiritualité. C’est pourtant la base même de la pyramide pour réussir ta vie et développer ta richesse intérieure et financière.

Un être spirituel est une personne consciente de sa voix intérieure. Il écoute ses envies, ses aspirations, ses besoins et sait reconnaître les signes qui viennent à lui pour le guider.

Tous les entrepreneurs à succès sont connectés à leur part de spiritualité. Conscients de l’existence d’une part d’eux-mêmes bien plus vaste et grande qu’eux, c’est en travaillant sur les différents aspects de leur vie qu’ils ont connu le succès.

Richard Branson, Elon Musk, Jim carrey, Will Smith, Denzel Washington, Napoleon Hill, Dale Carnegie, Deepak Chopra…

En observant ces success stories de plus près, tu dois comprendre qu’agir n’est pas suffisant.

L’action est primordiale, mais celle-ci doit être guidée. Les actions doivent être précises et en lien avec nos aspirations profondes.

Si certains sont riches et que d’autres ne le sont pas, tu dois te demander ce que ces personnes ont de plus.

La réponse serait peut-être cette profonde connexion avec leur conscience…

Devenir conscient

Prendre conscience des situations qui nous sont arrivées, c’est prendre pleinement la responsabilité de sa vie.

Nous devenons ainsi responsables de nos choix, de nos décisions et c’est le début d’un long processus de transformation au cours duquel nous sommes de plus en plus conscients...

Conscients de nos pensées, de nos habitudes, de nos réactions. Nous devenons conscients de nous-même et du monde.

Évolution intérieure et extérieure.

À un certain niveau de conscience, nous comprenons que tout notre monde, tout ce que l’on peut voir en lui est le reflet de ce qui est en nous.

Ce ne sont pas des concepts spirituels farfelus, de la métaphysique de comptoir ou encore des écrits ésotériques sortis d’un vieux grimoire.

Ceci est réellement une clé vers plus d’épanouissement personnel et la découverte de qui tu es réellement.

Absolument tout ce qui arrive dans notre champ de perception est de près ou de loin un aspect de nous-même. Nous sommes le reflet du monde et le monde est notre reflet.

Tout ce que nous vivons, chaque événement, situation ou rencontre est une invitation à l’approfondissement de la découverte de soi.

Les êtres qui deviennent conscients sont à mon sens des esprits sur le long chemin qui mène à la liberté, qu’elle soit spirituelle, mentale ou financière...

Devenir entrepreneur : La ruée vers la liberté

Au 21e siècle, tout le monde peut entreprendre. Du business en ligne, aux commerces, aux prestations de services... Entreprendre peut prendre différentes formes.

Il est très facile de développer une activité entrepreneuriale. De plus en plus de personnes souhaitent tenter leur chance et ainsi bénéficier des avantages que leur procure le fait de travailler à leur compte.

Pourtant beaucoup n’ont pas les résultats espérés et sont confrontés à la difficulté de leur nouveau métier et échouent moins de 3 ans après avoir démarré leur entreprise.

Entreprendre est donné à tout le monde, la réussite elle, déroge à cette règle... Elle nécessite de changer notre manière de penser et d’agir. Mais c’est possible, alors sache que le succès est à ta portée et n’attend que toi.

Quelle est la différence entre un entrepreneur qui réussit et qui échoue ?

Beaucoup omettent la difficulté qu’entreprendre représente et pensent que l’entrepreneuriat signifie simplement d’être à son compte, de déclarer sa société, d’exercer son activité et de gagner de l’argent.

Pourtant, l’entrepreneuriat est avant tout un état d’esprit... Une personne qui ne travaille pas sur soi et qui ne prend pas en compte toutes les dimensions

de sa vie sera confrontée à des difficultés, un manque de résultats, une société qui n’évolue plus ou à tout autre blocage.

Lorsque tu entreprends, tu deviens le maître à bord et tu dois donc incarner ton propre patron tout en étant intransigeant avec toi-même.

Il est par exemple essentiel pour un nouvel entrepreneur ayant été salarié de transformer sa psychologie au risque d’entretenir les mêmes pensées. Tu attires et incarnes ce à quoi tu penses le plus souvent !

L’action découle de la pensée. Si tu penses comme tu as toujours pensé, tu obtiendras ce que tu as toujours obtenu.

Pour obtenir des résultats que tu n’as jamais obtenu, tu  vas devoir travailler sur toi et mettre en place des actions que tu n’as jamais entreprises.

L’évolution, le succès, la réussite n’arriveront qu’au moment où tu travailleras sur ton monde intérieur basé sur tes croyances, tes pensées et la manière dont tu agis avec toi-même.

Pour cela l’accompagnement est une clé très importante mais en attendant, je vais te donner les sept traits de personnalité à développer pour entreprendre avec succès.

Comment réussir dans le monde entrepreneurial ?

• Se développer personnellement :

Nul ne peut connaître le succès espéré s’il ne devient pas une meilleure version de lui-même. Et ça passe par le développement personnel !

• Sortir de sa zone de confort :

Il te sera difficile de connaître le succès si tu restes dans ton nid douillet. Sortir de sa zone de confort, c’est faire face à ses peurs et accueillir ce que la vie peut nous offrir de meilleur.

• Penser comme un entrepreneur :

Si tu penses comme un salarié, toutes tes décisions, actions et résultats seront en adéquation avec tes pensées. Nos pensées créent notre réalité... Tu dois donc penser comme un entrepreneur, un visionnaire, un créatif et une personne confiante en l’avenir.

• Prendre les devants :

Les pensées crées notre réalité, Oui... Mais personne n’est devenu riche financièrement en pensant. Plus tu attends et plus tu perds du temps. La vie aime le mouvement ! Elle t’aidera dès lors que tu passeras véritablement à l’action. Tu pourras obtenir tout ce que tu souhaites si tu allies pensées, état d’esprit et action.

• Prendre des risques :

Qui ne risque rien n’a rien ! Prendre des risques mesurés est le quotidien de tout entrepreneur. Sans cela, tu n’attireras rien de nouveau dans ta vie.

• Devenir un leader :

Les gens croient d’abord en un leader avant d’adhérer à sa vision. Le leadership te permettra de motiver, d’inspirer et de donner envie de te suivre dans tes projets et tes entreprises.

• Penser grand :

La vie nous donne toujours raison. Elle se plie à nos croyances et aux pensées que nous émettons. Pour obtenir plus, tu dois penser plus grand. C’est aussi simple que cela ! En d’autres termes, si ton rêve le plus grand ne te fait pas tourner la tête, rêve encore plus !

Bibliothèque au complet
Thématique

Mindset

Quant-il pleut il ne faut pas attendre que l'orage passe mais apprendre à danser sous la pluie - L'état d'esprit détermine 98% de nos résultats. Un mindset de titan assure à lui seul la réussite ! C'est la partie immergée de l'iceberg.

Lecture